TÉLÉCHARGER LE JOURNAL ALMOUNTAKHAB GRATUIT

Votre passage à Paris est-il en relation avec à un nouveau projet? Surtout que la parution du premier numéro a coïncidé avec les réussites historiques de l’équipe nationale du football lors du mondial qu’abritait le Mexique. Aujourd’hui, il est temps de rebâtir sur des bases plus solides. Cette année, nous organisons la sixième édition. C’était à partir de cette date, précisément en octobre , que ma vie et celle de plusieurs journalistes de sport Marocains a pris un nouveau tournant. Les événements qui m’ont marqués sont multiples et varient entre joie et déception.

Nom: le journal almountakhab
Format: Fichier D’archive
Système d’exploitation: Windows, Mac, Android, iOS
Licence: Usage Personnel Seulement
Taille: 69.16 MBytes

Certains ont la mémoire courte. Je pense que nous avons été rattrapés par l’excès de confiance. Que signifie pour vous cette consécration? Il faut être conscient que, concrètement, nous n’avons eu qu’un seul titre en en championnat d’Afrique de football. Je suis là pour rencontrer des responsables d’une importante chaîne française en vue d’obtenir un parrainage pour Al Assad Addahabi. Il y a une régression flagrante dans plusieurs disciplines. Parmi les prétendants au sacre, on trouve de grands noms comme Yaya Touré et Marouane Chamakh, pour ne citer qu’eux.

Et à Paul Kagamé.

Al Mountakhab – Journal sportif AlMountakhab

Les discussions entre May et l’opposition dans l’impasse. Cette image sera automatiquement bloquée après qu’elle soit signalée par plusieurs personnes.

Le Sindibad de la presse sportive. Certains ont la mémoire courte. Cliquez ici pour lire l’article depuis sa source.

  TÉLÉCHARGER KYNG MULTILOADER V1 10.RAR

Maghress : Mustapha Badri, Directeur du journal Al Mountakhab

A propos de Maghress Widget des articles Publicité Contactez-nous Nous avons articles indexés. Que signifie pour vous cette consécration? Je suis content et fier de cette reconnaissance de la part de mes journak arabes. C’est la consécration de trente années de travail et de dévouement au service du sport journsl.

Cette récompense est, pour moi, une motivation pour fournir encore plus d’effort et préparer la relève. En réalité, la vie m’a donné plus que je n’espérais. Le chemin a été, certes, semé d’embûches, mais il n’a pas manqué de réalisations et de satisfactions. L’une des étapes gravées dans ma mémoire est mon passage au sein du prestigieux magazine qatari Assakr. Depuis 25 ans, nous avons donné naissance au bi-hebdomadaire Al Mountakhab.

C’était à partir de cette date, précisément en octobreque ma vie et celle de plusieurs journalistes de sport Marocains a pris un nouveau tournant.

Votre passage à Paris est-il en relation avec à un nouveau projet? Je suis là pour rencontrer des responsables d’une importante chaîne française en vue d’obtenir un parrainage pour Al Assad Addahabi.

le journal almountakhab

Jounral année, nous organisons la sixième édition. Parmi les prétendants au sacre, on trouve de grands noms comme Yaya Touré et Marouane Chamakh, pour ne citer qu’eux.

Un événement qui vous a marqué dans votre parcours? Sans hésitation je dirai la naissance d’Al Mountakhab bien sûr.

  TÉLÉCHARGER EMULATEUR ZSNES GRATUITEMENT

le journal almountakhab

Surtout que la parution du premier numéro a coïncidé avec les réussites historiques de l’équipe nationale du football lors du mondial qu’abritait le Mexique. Avec mon collègue Badr Eddine El Idrissi, nous partageons, comme on dit, le meilleur et le pire.

Les événements qui almuntakhab marqués sont multiples et varient entre joie et déception. Le sport national est en mauvaise posture, quelles en sont les raisons à votre avis?

Il y a une régression flagrante dans plusieurs disciplines. Aujourd’hui, il est temps de journzl sur des bases plus solides. La lettre royale adressée aux assises nationales des sports à Skhirat constitue une véritable feuille de route pour l’avenir.

Journal Al Mountakhab: Actualités de football au Maroc en ligne

journa Je pense que nous avons été rattrapés par l’excès de confiance. À un moment, nous avons commencé à célébrer nos défaites. Il faut être conscient que, concrètement, nous n’avons eu qu’un seul titre en en championnat d’Afrique de football.

Ensuite, ce sont surtout les athlètes qui nous ont réjouis.

Malheureusement, rien ne va plus, même en athlétisme. Mais, nous devons rester optimistes.